Loo Hui Phang est née au Laos en 1974. Elle grandit en Normandie où elle suit des études de Lettres Modernes et de Cinéma.
Sa rencontre avec le dessinateur Jean-Pierre Duffour marque le début de son parcours d’auteur. Ils signent ensemble plusieurs livres pour enfants aux éditions Casterman et Hachette.

Avec le dessinateur bruxellois Cédric Manche, elle écrit son premier roman graphique, Panorama, édité par Atrabile en 2004. Loo Hui Phang y dévoile une vision très personnelle du désir et de la confusion des sentiments. Le livre s’annonce comme le premier tome d’un triptyque.

En 2004, elle collabore avec Michel Houellebecq pour l’écriture d’un court métrage, Monde extérieur, adaptation de poèmes extraits du recueil de textes Rester vivant.
En 2005, la bande dessinée Prestige de l’uniforme (dessins de Hugues Micol) est nommé pour le Prix du dessin au Festival d’Angoulême 2006 et a obtenu le Prix littéraire de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur en 2007.

DSC_0066

En 2006, elle adapte son roman graphique Panorama en moyen métrage. Le film est coproduit et diffusé par Arte. Il a été présenté aux festivals d’Angoulême, de Lausanne, de Genève, de Lisbonne, aux Pink Screens de Bruxelles. Il a reçu le prix Nouveau Regard au Festival International GLBT de Turin en 2008.

En 2007, paraît J’ai tué Geronimo, second tome de la trilogie initiée par Panorama.

SP_A1406

En avril 2009, lors de la Nuit Curieuse Bande dessinée à La Ferme du Buisson, elle conçoit Cache-cache, performance mêlant danse, dessin et vidéo. À cette occasion, elle collabore avec les dessinateurs Hugues Micol et François Olislaeger.

Avec Cent Mille Journées de Prières livre premier et livre second, parus aux éditions Futuropolis, elle aborde une facette de la tragédie cambodgienne. Mis en images par Michaël Sterckeman, ce récit intimiste est un voyage initiatique, celui d’un jeune garçon en quête de ses origines. Entre réalisme et onirisme, Cent Mille Journées de Prières raconte le génocide cambodgien à hauteur d’enfant.

En 2011, pour le festival Temps d’Image à la Ferme du Buisson, Prestige de l’uniforme fait l’objet d’une adaptation au théâtre par Frédéric Sonntag . Ce spectacle a été présenté de nouveau au festival Pulp 2015 sous le titre Lichen Man.

En 2012, paraît Les Enfants Pâles, dessiné par Philippe Dupuy et publié par Futuropolis. Ouvrage hors norme, Les Enfants Pâles est un roman graphique de 432 pages qui mêle texte, dessins et bande dessinée.

Dans le cadre du festival Dépayz’arts, elle participe à la performance Sometimes I think I can see you conçue par l’artiste argentin Mariano Pensotti. Cette expérience d’écriture en direct a lieu à la station RER Val d’Europe et réunit cinq auteurs : Cathy Blisson, Arnaud Cathrine, Jeanne Truong, Vincent Delerm et Loo Hui Phang.

1255172_10201564443965516_226331513_n

A l’occasion de la sortie de leur album Fugitives les membres de Moriarty ont demandé à Loo Hui Phang et Philippe Dupuy de réaliser un film pour la chanson Matty Groves.

_EMO2180Lors du festival Pulp 2014, à la Ferme du Buisson, elle présente La ferme des animauxinstallation immersive avec Blexbolex.

10959538_10153064464394158_7172427392482910256_n-1

 

L’année suivante, Loo Hui Phang crée La chute de la maison Usherinstallation immersive en collaboration avec Ludovic Debeurme, pour le festival Pulp 2015 (Ferme du Buisson).

11148442_10205677019457333_8987930408813384351_nToujours pour Pulp 2015, elle conçoit et met en scène Exquise Esquisse, série de performances dessinées, présentées par Richard Gaitet (animateur de Nova Bookbox) et réunissant Cyril Pedrosa, Fanny Michaelis, Dorothée de Monfreid, Killoffer, Marion Montaigne, Grégory Mardon , Joseph Falzon, Jacques Floret, Alexandre Clérisse et Loïc Sècheresse.

L’Exposition Universelle de Milan lui a commandé un texte pour un ouvrage collectif, Roman du Monde. Ce texte, La nuit du chien, fait l’objet d’une adaptation en bande dessinée numérique, en collaboration avec Hervé Tanquerelle et diffusée sur Arte Créative.

En mars 2016, la Comédie de Caen-CDN de Normandie présente ses deux pièces de théâtre, Il faudra bien un jour que le ciel s’éclaircisse avec la Compagnie Sans Soucis, et Tendres fragments de Cornelia Sno, mis en scène par Jean-François Auguste. Ce dernier spectacle, traitant de l’autisme, rencontre un vif enthousiasme et continue de tourner.

COUVOGA1L’odeur des garçons affamésen collaboration avec Frederik Peeters, paraît en avril 2016 aux éditions Casterman. L’ouvrage reçoit le Prix Landerneau 2016.

 

9782754803441_cg

 

Nuages et Pluie, dessiné par Philippe Dupuy, paraît en mai 2016 aux éditions Futuroplis.

 

 

12439287_10153335153146568_7603709682326032235_n

Pour le Festival Pulp 2016, elle imagine Billy The Kid I love you, spectacle mêlant musique, dessin et cinéma avec Rodolphe Burger, Julien Perraudeau, Philippe Dupuy et Fanny Michaelis.

 

Pour le festival de Nérac 2016, elle retrouve Fanny Michaëlis et Ludovic Debeurme pour Henri, série de performances mêlant musique, texte et dessin, présentée au château de Nérac.

En janvier 2017, le Festival International de Bande Dessinée d’Angoulême met son travail à l’honneur lors d’une exposition-installation, Synoptique.

dessin

 

 

Quelques semaines plus tard, elle présente au BAL Petite sismologie des croyancesconférence spirite en collaboration avec le photographe Orlando Pereira Dos Santos, le plasticien Arnaud Louki-Pane et le metteur en scène Jean-François Auguste.

Invitée par le Taipei Art Festival 2017, elle crée le spectacle Outside,

IMG_9605en collaboration avec Jean-François Auguste, mettant en scène des comédiens taïwanais.

 

 

Elina Löwensohn

Elina Löwensohn

Pour le festival Pulp 2018 à la Ferme du Buisson, elle signe l’adaptation scénique du roman graphique de Cyril Pedrosa Trois Ombres. Le spectacle est mis en scène par  Mikael Serre et réunit sur scène Cyril Pedrosa, Elina Löwensohn, Bertrand Belin et Thibault Frisoni.

 

L’Ile Nue, le dernier tome de la trilogie publiée par Atrabile est en cours d’écriture.

Elle prépare actuellement Géométrie du Bal, un film avec Rodolphe Burger, une bande dessinée avec Benjamin Bachelier, et LANDS une installation en collaboration avec Jochen Gerner, Benjamin Bachelier, Philippe Dupuy, Simon Roussin, Eric Lambe, Fanny Michaëlis et Ludovic Debeurme.